Share this
ryan penn take action canada

Take Action Canada est un groupe de base dont le but est d’aider les Canadiens à s’informer et à agir contre les violations juridiques, économiques et corporelles qu’ils subissent depuis mars 2020. Nous avons parlé avec le fondateur Ryan Penn des débuts du groupe, de la situation au Canada et de sa vision de l’avenir.

Comment est née l’initiative « Take Action Canada » ?

Après le début de ces manigances liées au coronavirus, j’ai commencé à écrire des courriels à mes amis à ce sujet – j’en suis maintenant à l’épisode 125. Au bout d’un an, certains d’entre nous se sont réunis et ont dit : « On continue à parler, et si on faisait quelque chose ? ». Nous avons donc formé un groupe d’action local et de plus en plus de personnes l’ont rejoint. Nous sommes partis du principe que nous allions essayer d’aider les personnes qui savent déjà ce qui se passe et leur donner des outils pour agir. Il y a savoir et il y a faire – et puis il y a faire les bonnes choses au lieu des mauvaises.

Quel genre de choses avez-vous fait ?

Nous avons créé un site web, imprimé des prospectus et commencé à aller aux manifestations. J’avais une imprimante d’autocollants qui tournait dans mon sous-sol 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 et nous distribuions des autocollants avec différents messages, un peu comme la campagne de la Rose blanche en Angleterre.

Ensuite, nous nous sommes organisés un peu mieux. Nous avons une structure sans chef, donc n’importe qui peut proposer une nouvelle initiative. Chaque initiative passe par un processus d’idéation au cours duquel vous définissez vos résultats et les étapes nécessaires pour les atteindre. Vous examinez les garanties dont vous avez besoin, les volontaires et les ressources. Ensuite, vous révisez et créez votre plan d’exécution et vous vous réunissez. Il n’y a pas de commandement et de contrôle du haut vers le bas où une personne dit ce que nous allons faire. Nous sommes un groupe de volontaires, il est donc important d’obtenir l’adhésion de tous.

Quelle a été la réaction des gens dans la rue ?

Ce que nous voyons chaque jour, c’est que de plus en plus de gens se réveillent. Les personnes qui ont été contraintes de se faire vacciner deux fois et qui tombent quand même malades commencent à remettre en question le vaccin et disent qu’elles ne se feront pas vacciner une troisième fois. Nous assistons donc à un réveil en masse, et cela se produit une personne à la fois. Quand je suis allé aux premières manifestations en ville, il y avait environ 500 personnes. Récemment, il y a eu un rassemblement de camionneurs à Toronto et il y avait 40 000 à 50 000 personnes. Pour chaque personne qui était là, il y a probablement dix autres personnes qui voulaient être là.

Le mouvement pour la liberté au Canada a inspiré tant de personnes dans le monde. Avez-vous quelque chose à partager sur ce qui se passe là-bas ?

J’aimerais rallier les gens du monde entier pour dénoncer les mesures draconiennes prises par le gouvernement Trudeau à l’égard des camionneurs et des autres manifestants qui réclament la fin des mandats Covid. C’est-à-dire, annuler la loi d’urgence, laisser les camionneurs en paix, provoquer la fin des mandats, ainsi que la démission de Trudeau et/ou retirer les libéraux du pouvoir. Je veux également rallier les mouvements de liberté dans les pays du monde entier pour mettre fin à la pandémie et promouvoir des rassemblements dans les ambassades et consulats canadiens dans le monde entier. Ceci est un SOS du Canada. Nous avons déclenché une révolution pacifique dans le monde entier. C’est maintenant à votre tour de nous aider !

Comment voyez-vous l’avenir ?

Je vois un réveil massif de la conscience humaine à travers le monde. Je crois que les crises ne font pas des gens ce qu’ils sont, elles révèlent qui ils sont. Ainsi, tu comprendras qui sont tes vrais amis et qui sont tes nouveaux amis. Il y a des gens qui se sont liés à d’autres personnes dans cette crise et qui seront des amis pour la vie – et des gens qui auront eu des amis « pour la vie » qui ne sont pas vraiment leurs amis. C’est le cadeau : de l’éveil et de la révélation de qui sont nos véritables amis et notre famille.

Qu’est-ce qui vous motive ?

Mes enfants. Je me bats pour mes enfants, et les enfants de tout le monde.

Cliquez ici pour soutenir les efforts de Take Action Canada.

Nous vous invitons à soutenir le Conseil mondial de la santé que nous développons et à vous connecter avec les partenaires de la coalition comme Take Action Canada.

A lire également